Bracelets connectés Fin de service pour le Microsoft Band

Bracelets connectés

Fin de service pour le Microsoft Band

Publié le : 14/03/2019 

Clap de fin pour Microsoft Health. Le tableau de bord en ligne dédié au suivi de l’activité physique fermera définitivement ses portes le 31 mai 2019. L’application mobile Microsoft Band disparaîtra aussi du Microsoft Store, de l’App Store et du Google Playstore. Pour éviter tout reproche, le fabricant dédommagera les utilisateurs de son bracelet connecté, déjà arrêté en 2016.

 

C’est ce qui s’appelle un cuisant échec. Après avoir mis un terme à la commercialisation du bracelet connecté Band en 2016, Microsoft enfonce le clou en fermant définitivement le site Internet dédié au suivi du bien-être qui lui était associé. Le 31 mai 2019, le site Tableau de bord Microsoft Health sera arrêté et l’application mobile Microsoft Band supprimée des boutiques Microsoft Store, App Store et Google Playstore (le bracelet était en effet compatible avec les iPhone d’Apple et les smartphones Android). « Les utilisateurs pourront continuer à utiliser leurs bracelets, bien que les fonctionnalités Web connectées ne soient pas disponibles », explique le groupe sur son site. Mais sans cette interface, le bracelet perd de l’intérêt. Car certes, l’utilisateur pourra toujours compter ses pas ou suivre ses activités à l’aide du GPS, mais il ne pourra plus visualiser confortablement ses statistiques (données des activités, suivi du sommeil, rythme cardiaque, etc.) ni ses trajets de course à pied, par exemple.

interface-microsoft-band
L’interface sur PC et sur smartphone (ci-dessus) permettait par exemple à l’utilisateur de visualiser ses trajets de course à pied.

69 ou 155 € de dédommagement

Microsoft en a conscience, mais souhaite quand même arrêter les frais. Pour éviter tout reproche, il dédommagera financièrement certains utilisateurs. Les propriétaires de la première version du bracelet (lancée en 2014) recevront 69 € (Microsoft annonce 79 $ mais n’a pas jugé utile de convertir les montants en euro), et les utilisateurs de la seconde version (2015), 155 € (175 $). C’est nettement moins que les tarifs de lancement (respectivement 175 et 220 € environ). De plus, pour en profiter, il faudra disposer d’un bracelet qui soit toujours couvert par la garantie ou bien être un utilisateur « actif », c’est-à-dire qui a synchronisé les données du bracelet vers le tableau de bord entre le 1er décembre 2018 et le 1er mars 2019. « Les utilisateurs éligibles recevront un e-mail contenant des instructions sur le remboursement », promet Microsoft.

Effacez vos données

D’ici là, si vous êtes concerné(e), nous vous conseillons de faire le ménage dans les données personnelles que vous avez confiées à Microsoft. D’abord, rendez-vous dans le tableau de bord Microsoft Health pour télécharger une copie de vos statistiques (format Excel ou .csv). Pour cela, cliquez sur votre photo de profil en haut à droite, puis sur « Exporter vos données » et laissez-vous guider. Vous pourrez ainsi, éventuellement, les transférer chez un autre prestataire. Ensuite, supprimez les données de votre bracelet en le réinitialisant (Paramètres > Marche/Arrêt > Réinitialiser l’appareil). Mais notez bien que si vous réinitialisez le bracelet après le 31 mai 2019, il sera impossible de le reconfigurer ; il sera donc bon pour la poubelle. Enfin, nous aurions voulu vous conseiller de supprimer toutes vos informations du service Microsoft Health, mais la tâche s’avère difficile : Microsoft indique qu’il faut prendre contact avec le support technique et nous dirige pour cela vers un formulaire de contact inopérant. Les portes du service, manifestement, sont déjà mi-closes…

Camille Gruhier