Cosmétiques Des ingrédients indésirables enfin interdits

Cosmétiques

Des ingrédients indésirables enfin interdits

Publié le : 11/09/2017 

Depuis des années, l’UFC-Que Choisir lutte contre la présence d’ingrédients indésirables dans les produits cosmétiques. La Commission européenne a enfin décidé d’interdire certaines de ces molécules toxiques.

 

Le législateur européen n’a pas chômé cet été sur le front des cosmétiques. Pour la MIT (méthylisothiazolinone), ce conservateur très allergisant, ça sent la fin : la teneur limite dans les produits a été abaissée à 0,0015 %. L’avis du comité d’experts (Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs) le préconisant remonte pourtant à… décembre 2013 ! Le règlement qui le met en œuvre précise qu’il « importe d’intervenir face à la hausse des allergies ». Craignant le ridicule, les rédacteurs n’ont pas ajouté « rapidement ».

Par ailleurs, l’oxyde de zinc (« zinc oxide » dans les listes d’ingrédients) présentant un risque en cas d’inhalation, il est désormais interdit de l’utiliser dans les cosmétiques en spray. En pratique, il s’agit surtout de produits solaires. Au cas où vous auriez à en utiliser d’ici mai 2018, date où ces produits devraient avoir disparu des rayons, faites-le dans un endroit aéré sans respirer à plein poumons !

Enfin, la Commission va interdire le formaldéhyde, classé cancérogène pour l’homme. Cet ingrédient n’est plus utilisé que dans les produits pour les ongles : les utilisatrices fréquentes feraient bien de se débarrasser sans attendre des produits qui en contiennent.

ENCADRE : Lire aussi

La liste des produits cosmétiques contenant un ou plusieurs ingrédients indésirables.

Les fiches sur les ingrédients les plus problématiques ainsi que leur niveau de risque selon les utilisateurs.

Téléchargez et imprimez notre carte repère listant les noms des molécules les plus à risque et glissez-la dans votre portefeuille.

Fabienne Maleysson

Contacter l'auteur(e)