GPS de randonnée et GPS de vélo

À quoi servent ces appareils ?

Publié le : 18/06/2015 

Contrairement aux GPS automobiles, les GPS de randonnée et les GPS de vélo ne proposent pas systématiquement des fonctions de navigation. Ces appareils servent plus à se repérer (randonnée) et à mesurer ses performances sportives (vélo) qu’à déterminer un itinéraire et un temps de trajet. Avant d’investir dans ces GPS, assurez-vous qu’ils correspondent vraiment à vos besoins.

 

GPS de randonnée

Pas de guidage vocal 

Ne vous attendez pas à ce que les GPS de randonnée, comme les Garmin eTrex 10, eTrex 20 ou eTrex 30, vous guident à travers les sentiers de montagne avec des instructions du type « Dans 250 m, tournez à droite au bout du chemin forestier » ou « Prenez le troisième sentier après la forêt de mélèzes ». Ces appareils n’offrent pratiquement jamais de guidage vocal.

Guidage visuel limité

Le guidage visuel se limite le plus souvent  à la superposition d’une flèche sur la cartographie, indiquant à la fois votre emplacement et votre sens de déplacement. Les modèles les plus avancés indiquent la distance avant la prochaine action.  

Coordonnées GPS pour entrer une destination 

Sur un GPS de randonnée, vous ne pourrez pas saisir le nom d’un lieu (« Plan d’Amont » ou « Pic du Mont-Blanc »), comme on le fait avec un GPS pour la voiture. C’est le plus souvent par les coordonnées GPS, latitude et longitude, que l’on renseigne une destination. Autre possibilité, indiquer un lieu de passage ou « waypoint »  qui servira de balise.

Anticipation obligatoire pour préparer un itinéraire

En voiture, vous préparez votre itinéraire une fois assis en voiture, au moment de prendre la route. Avec un GPS de randonnée, il est indispensable d’anticiper puisque tout itinéraire se concocte sur ordinateur, grâce à un logiciel de type Garmin Connect. Vous le transférez ensuite sur votre appareil. Pas de place pour l’improvisation !   

Chère cartographie 

Les prix des GPS de randonnée sont conséquents, et pourtant rien ne garantit qu’ils intègrent la cartographie dont vous avez besoin. En général, la cartographie IGN au 1/25 000e comprise dans le prix d’achat ne couvre qu’une seule région. Si vous prévoyez de randonner un peu partout en France ou à l’étranger, renseignez-vous au préalable sur le coût supplémentaire occasionné. Les cartes de randonnées coûtent assez cher (comptez par exemple 60 € chez Garmin pour une carte couvrant 1/6 du territoire français).

Taille et technologie d’écran : retour vers le passé

Si vous utilisez un smartphone, un GPS de randonnée vous offrira un petit voyage… dans le passé. Leur écran est petit, mal défini, peu réactif : tout l’inverse des écrans de smartphones, même d’entrée de gamme. De même, leur processeur est lent et l’ergonomie des menus généralement perfectible. Il est préférable de les prendre en main en magasin, ne serait-ce que pour vous assurer que leur taille et définition est suffisante pour lire correctement une partie de la cartographie.

Smartphone : plus performant et moins cher

Avez-vous pensé à cette alternative ? Équipé d’une cartographie Open Street Map ou IGN et d’une batterie complémentaire, le smartphone constitue une solution assez performante et beaucoup moins chère.

 

GPS de vélo

Entraînement ou cyclotourisme ? 

Voilà LA question à se poser avant tout achat. La majorité des GPS vélo ont pour vocation, non pas de guider un cycliste d’un point A vers un point B, mais de relever, via le GPS, le trajet effectué. Il peut ensuite consulter le détail de son parcours  sur une carte, via un logiciel (Garmin Connect par exemple), et du nombre de kilomètres parcourus, du dénivelé de son parcours, etc. Le logiciel permet aussi de télécharger des itinéraires proposés par d’autres cyclistes utilisant un appareil de la même marque (dimension communautaire).

Cartographie 

Les modèles destinés à assurer des fonctions de navigation exigent une cartographie adaptée. Elle n’est pas toujours fournie et, comme pour la randonnée, les prix pratiqués sont souvent élevés.

Entraînement connecté

Pour les fondus d’entraînement qui veulent être connectés à tout prix, vérifiez que votre appareil est compatible avec le protocole de transmission sans fil ANT+. Ce dernier vous permettra d’enregistrer les données issues de capteurs de vitesse et de cadence ou encore d’une ceinture de cardiofréquencemètre.