USB C

Un connecteur pour remplacer tous les autres

Publié le : 27/03/2015 

La norme USB connaît une évolution majeure : l’USB C. Ce petit connecteur est capable de faire passer des fichiers, mais aussi de l’électricité, de l’image et du son. Cette polyvalence le place en bonne position pour remplacer les connecteurs habituels tels que le micro-USB, le HDMI ou encore l’Ethernet.

 

 

usb-c

Le 9 mars dernier, Apple a présenté un ordinateur portable doté d’un seul et unique connecteur, baptisé USB C. Il ne s’agit pas d’un format propriétaire, comme le Lightning que le fabricant a intégré sur ses iPhone et ses iPad. L’USB C est une évolution de la norme USB. Google l’a d’ailleurs également implémenté sur son nouveau Chromebook, le Pixel 2 (disponible uniquement au Royaume-Uni et aux États-Unis).

Ce nouveau standard n’apporte pas seulement de meilleurs débits, comme l’USB 2 ou l’USB 3 avant elle. Ses avantages vont au-delà. En effet, l’USB C est capable de faire passer des fichiers, mais aussi de l’électricité, Internet, de l’image et du son. Autrement dit, ce nouveau connecteur a vocation à remplacer tous les autres : USB 2 et 3, VGA, HDMI et Ethernet. De plus, l’USB C est réversible, plus besoin de faire attention au sens dans lequel on l’introduit. Enfin, sa taille, équivalente à celle du micro-USB, permet de l’intégrer à des appareils fins, comme les ultraportables, les tablettes tactiles ou les smartphones.

En attendant que toute l’industrie s’en empare, ce qui arrivera inévitablement dans les mois et les années à venir, il faudra utiliser des adaptateurs. Apple a présenté les siens en même temps que son nouvel ordinateur, le MacBook, et notamment l’adaptateur multiport VGA USB C, vendu au tarif exorbitant de 89 €. Les accessoiristes et les autres fabricants informatiques devraient proposer rapidement des équivalents moins chers. 

 

usb
De gauche à droite : USB C, Micro-USB, Lightning.

Camille Gruhier

cgruhier